DSC07379

 

 

A la bibliothèque, j'ai emprunté un livre qui s'intitule « Le bonheur extraordinaire des gens ordinaires ». Le sous-titre est : La psychologie positive pour tous.

Hier, je marchais dans le forum des Halles, à Paris. Je me dirigeais vers le cinéma. J'ai pensé à mon livre. Je me suis demandée si là, à cet instant précis, j'étais heureuse. Et ma réponse a été oui, immédiatement. Pourtant, à première vue, on n'associe pas le bonheur au fait de marcher dans un centre commercial. Mais je venais de passer deux heures avec quelqu'un que j'aime beaucoup et qui me fait du bien. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas été seule au cinéma et j'allais voir un film que j'avais choisi. Je n'avais ni souci ni préoccupation. Et, dernièrement, de bonnes choses me sont arrivées. Alors oui, j'étais heureuse.

Je suis arrivée en avance au cinéma. J'ai attendu, comme quelques autres personnes, assise sur un banc confortable. La queue s'est formée autour et dernière nous mais on a pu rester assis. J'avais le magazine des cinémas UGC et je regardais les hommes et les femmes autour de moi. L'attente ne me pesais pas. Au bout d'un moment, des gens sont sortis de la salle. Silencieux. Personne ne souriait. Je me suis d'abord dit que ce n'était pas très bon signe puis, qu'en fait, cela voulait dire que les spectateurs avaient du mal à « sortir » du film.

La salle n'était pas très grande mais elle était pleine. Un homme est arrivé en retard et n'a pas trouvé la place restante. Il s'est assis sur les marches.

En sortant du cinéma, j'ai marché dans le forum des Halles et là, je me suis sentie déprimée. Heureusement, cela n'a pas duré très longtemps, mais j'avais vraiment le moral dans les chaussettes après le film. J'ai repensé alors à mon livre. Il y est écrit que, lorsqu'on ne va pas bien, il faut sortir, voir des gens, aller voir un film amusant. J'avais trouvé cela simpliste. En fait, là, il m'arrivait juste l'inverse.

Je ne vous dirai pas de quel film il s'agit. Je ne voudrais pas décourager quelqu'un qui aurait envie d'aller le voir. C'était un excellent film, très bien joué, très réaliste, très intelligent, qui pose de vraies questions. Seulement, je l'ai trouvé pesant.