Petits riens

15 janvier 2018

Désagréments

IMG_0169

Je suis très sensible aux petits bonheurs. Mais, le corollaire de cela, c'est que je suis également très sensible aux petits désagréments de la vie.

 J'ai passé une mauvaise journée. Longue (réunion à midi plus étude ce soir) et avec des élèves très énervés (c'est en géneral le cas le lundi). De plus, j'ai un élève avec une problématique bien particulière. Et aujourd'hui, il était ingérable.

Donc, je suis rentrée chez moi avec cette impression que la vie n'était pas une chose sympa. J'étais capable de me raisonner et de me dire que c'était juste une mauvaise journée. Mais l'impression restait.

Ensuite, je me suis attelée à un problème que j'avais depuis hier soir. Le socle de ma bouilloire était tombé derrière le placard. J'ai essayé de le faire remonter avec le manche d'un balai. J'ai essayé à trois reprises en attrapant de fil. J'y suis presque arrivée jusqu'au moment où tout est retombé plus bas.

J'ai alors vidé tout le placard, déplacé le meuble, attrapé tout ce qui était derrière, aspiré le sol, nettoyé à l'eau, aspiré de nouveau, remis le placard en place, rangé la nourriture de façon plus rationnelle. J'y ai passé du temps. Au début, cela a été contraignant et même un peu décourageant. Et, à la fin, j'étais contente d'avoir résolu mon problème, d'avoir nettoyé, d'avoir récupéré le couvercle d'une boîte, et d'avoir rangé d'une façon qui allait être plus simple.

J'ai même oublié l'impression désagréable que j'avais en rentrant.

Posté par Dalva123 à 22:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]


03 janvier 2018

Expo

Premier jour de l'année. Je suis avec un copine qui vient de Lyon. On décide d'aller à Orsay. Mais, c'est en chemin que l'on se rend compte nous sommes lundi et non mardi. Le musée est fermé. On pense alors à l'exposition Gauguin au grand Palais.

- Si la queue est trop longue, on abandonne. Avec la pluie...

- D'accord.

 

*******

 

Sortie au métro Champs Elysées Clémenceau. La pluie est devenue violente, agressive, terrible. Heureusement, il n'y a qu'une petite queue. Le gardien fait avancer quelques personnes et arrête le passage deux personnes avant nous. Il nous prévient qu'il y aura 20 à 30 minutes d'attende car nous n'avons pas de réservation. Nous sommes juste en bas des marches de l'escalier, à essayer de protéger nos affaires et nous même de la pluie. Ma copine a peur pour son appareil photo. Je lui demande.

- On attend quand même ?

- Oui, maintenant qu'on est là.

 

*******

 

Exposition Gauguin au grand Palais. L'oeuvre devant laquelle je suis restée le plus longtemps s'appelle TE RERIO (le rêve). Je décide finalement de la prendre en photo, juste pour avoir un petit souvenir. Je sais bien qu'elle ne donnera pas grand chose derrière mon écran de téléphone. Et puis je me recule. J'ai alors envie de prendre les gens devant le tableau. Je le fais trois fois. Plus tard, je regarde et sélectionne mes photos. Sur les trois, j'enlève celle avec la silhouette d'un homme, seul devant TE RERIO. Je le regrette tout de suite après. C'était celle-là la plus intéressante au niveau du sens. 

 

 

 

 

 

IMG_0213

 

 

IMG_0228

 

IMG_0229

 

IMG_0231

Posté par Dalva123 à 12:58 - Commentaires [12] - Permalien [#]

02 janvier 2018

IMG_0015

Merveilleuse année à tous, pleine de joie.

Posté par Dalva123 à 16:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 novembre 2017

Balade à vélo

 

Je vais faire un tour à vélo en fin de journée. J'hésite. Les bords de Seine ou le parc de Nanterre ?

J'aime beaucoup marcher ou rouler le long du fleuve, et, si j'ai de la chance, je verrai un beau coucher de soleil. Mais le trajet pour y aller et revenir est ennuyeux. Le parc est moins loin. Je décide d'y aller.

 

IMG_20150807_191838

Mon quartier jouxte la Défense. Il est très récent, les constructions datent d'une dizaine d'années seulement et il n'y a que des immeubles. Je le trouve poutant agréable. L'architecture est intéressante, il y a de l'espace et des arbres. Il est aéré.

En roulant, j'arrive à la lisière du quartier. Dans une rue qui ressemble à un cul de sac, il y a, d'un côté, un terrain en construction, et, de l'autre côté, une petite maison avec de la végétation sur le portail. La première fois que je l'ai vue, je me suis arrêtée pour l'observer. Cette fois, je me contente de ralentir pour la regarder. Je tourne ensuite à droite. Là, une rue étroite où il n'y a que des maisons, plutôt modestes. Je pense à Jirô Taniguchi, un auteur de bande dessiné japonais. Je verrais bien une de ses histoires ici.

 

Je continue à rouler. J'aborde alors un quartier sans âme mais cela ne dure pas longtemps. J'arrive rapidement au parc. Au centre, il y a un petit lac. En s'éloignant un peu, il y a des petites collines, très boisées. Le parc est entouré d'immeubles. Des habitations de Nanterre, dont certaines ont beaucoup d'étages, mais aussi les tours de la Défense. A un moment donné, je vois un petit coin de coucher de soleil. Et, comme à chaque fois que je viens ici, je pense à Central Park.

 

Puis je rentre chez moi.

 

Posté par Dalva123 à 10:18 - Commentaires [13] - Permalien [#]

14 octobre 2017

Musique

IMG_20170213_114431

Je crois que j'ai compris le problème dont je parlais dans mon billet précédent. 

En fait non. Je ne comprends pas comment cela est possible. Mais je sais quoi faire pour que cela n'arrive pas :

- Ne pas rester connectée lorsque je n'utilise pas canalblog ;

- Passer par google.

Sinon, à l'école, l'autre jour, j'ai fait un repos musical, comme à chaque début d'après-midi. Je continuerai tant que certains élèves s'endormiront. Ils en ont besoin. Ils sont encore petits. Ils sont en CP. 

Ce jour là, j'ai demandé si quelqu'un reconnaissait la musique. Il s'agissait du canon de Pachelbel que je leur avait fait écouter la veille. 

- Le lac des cygnes, a dit M.

- Non, moi je sais, a dit F. La boîte de nuit de Mozart.

Posté par Dalva123 à 11:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]


23 septembre 2017

Problème

Depuis quelques temps, lorsque je tape le titre d'un nouveau message ou, pire, lorsque j'écris un commentaire sur un blog, j'ai le message suivant qui s'inscrit en rouge "paiement non sécurisé". En plus, je dois tout retaper en entier, mon pseudo, mon mail et l'adresse du site (alors qu'avant il me suffisait de taper le début et tout était mémorisé).

Est-ce que quelqu'un a déjà eu ce problème ? Est-ce que vous savez comment le résoudre ? 

Posté par Dalva123 à 09:42 - Commentaires [6] - Permalien [#]

17 septembre 2017

Une photo

IMG_20160807_190837

Une année, j'avais deux élèves jumelles. Deux vraies jumelles. C'était le choix des parents qu'elles soient dans la même classe. Mais j'avais beaucoup de mal à les différencier. Le matin, je savais qui était qui grâce à leurs places respectives. Je faisais alors attention à leur habillement, à leur coiffure. C'était souvent une petite barrette qui m'aidait. 

Un jour, il y a eu la photo de classe. C'est en la regardant que j'ai vu la différence entre ces deux petites filles. C'était évident sur une image en deux dimensions, sur une image figée. Et ensuite, dans le quotidien, je ne les ai plus jamais confondues.

Posté par Dalva123 à 09:14 - Commentaires [11] - Permalien [#]

10 septembre 2017

Rentrée

IMG_20150809_194959

 

Lundi, c'était la rentrée des classes. Je n'étais pas prête. C'était la première fois que je m'étais aussi mal préparée. Et puis, dès le premier soir, je m'y suis mise; J'ai travaillé. Je crois que j'avais besoin de voir mes nouveaux élèves pour commencer à travailler. Il me fallait du concret. 

Aujourd'hui je fais ma rentrée sur le blog. J'ai envie de revenir ici. Je sais tout le plaisir que j'ai à échanger avec vous. Mais je n'ai pas trouvé de sujet de billet. J'en ai quelques-uns en fait, mais aucun ne me motive suffisamment pour écrire. Mais il me faut juste faire le premier pas. Revenir ici. Et l'inspiration reviendra. C'est comme pour la classe. Il faut se remettre en route.

 

Posté par Dalva123 à 09:36 - Commentaires [17] - Permalien [#]

02 août 2017

Achat

 

Photo0073

 

Cela faisait longtemps que je voulais le faire. Mais j'hésitais. Je regardais régulièrement les prix des tablettes à la Fnac sans me décider. (Est-ce vraiment nécessaire ? N’est-ce pas du superflu ? J’ai déjà un téléphone et un ordinateur, n’est-ce pas suffisant ? )

Je culpabilisais à l’idée de cet achat

Pourtant, ce n’etait ni le côté gadget ni le côté mode qui m’interessaient. C’etait pour écrire en vacances ou dans les transports en commun. Je voulais une petite tablette, légère, et qui tiendrait dans mon sac à main.

J’ai fini par me décider. Un départ en vacances où je savais que je n’aurais pas grand chose à faire l’aprés-midi, et puis un achat cher que j’ai fait pour mon fils, alors pourquoi je me priverais ?

Maintenant je l’ai ma tablette. 7 pouces. Plus petite qu'une demi feuille de papier A4. J'ai passé une soirée à la tester et à me familiariser avec son système d'utilisation. J'ai réussi à télécharger un traitement de texte. Mais je ne me sentais pas à l’aise pour écrire. Techniquement cela fonctionnait, mais je ne retrouvais le côté intime que je ressentais devant mon écran d’ordinateur. Alors ce matin j’ai réessayé. J’ai décidé d’écrire un billet pour le blog directement depuis ma tablette. Et là j’ai retrouvé ma bulle. Il fallait juste que je laisse du temps au temps.

Pourquoi est-ce si différent pour moi d'écrire sur une feuille, un carnet, un ordinateur ou une tablette ? C'est peut-être juste une question d'habitude. Une question de familiarité plutôt.

 

Posté par Dalva123 à 22:15 - Commentaires [10] - Permalien [#]

17 juin 2017

Samedi

 

DSC06835

 

Aujourd'hui,, samedi 17 juin, je suis censée rester à la maison pour faire mes livrets d'évaluation. Mais je suis plus dehors que dedans.

 

Je vais au marché et je vais faire ensuite un tour dans l'église qui est ouverte le samedi matin. Elle n'est pas très vieille, fin XIXème, mais l'intérieur a beaucoup de charme. Grâce aux vitraux, des lumières bleues et rouges tombent sur le parquet.

Devant les bougies, une mère est là avec ses trois enfants. Elle dit au plus jeune qu'il peut en allumer une. Il va pour mettre un euro dans la boite en bois, mais il reste la main en l'air quelques petites secondes avant de mettre la pièce dans la fente. Ensuite, il met du temps à choisir sa couleur de bougie, puis encore du temps pour choisir avec laquelle il va l'allumer et encore du temps pour choisir l'endroit où la poser. Sa mère lui dit alors qu'il doit faire une prière. (Cela me gêne un peu. Il est normal quand on est une mère catholique, ou musulmane, ou juive, de montrer la voie de la religion à ses enfants, mais ce petit garçon est si jeune, ne peut-on lui laisser le temps de choisir par lui même ?). Mais l'enfant demande à sa mère, en chuchotant mais fermement, de le laisser tranquille. Alors elle s'éloigne avec les deux grands, et lui, les mains jointes, fait une prière.

 

L'après-midi je vais donner des vêtements à Emmaus. Cela peut attendre, mais tout prétexte est bon pour sortir. A l'entrée, une femme est allongée sur un sofa, du style de celui de madame Récammier, Elle est africaine, au moins mon âge, et en tenue traditionelle. Elle me regarde au moment où je soupire. Je lui dis :

- Il fait chaud.

- Non, ça va, on est dans le courant d'air.

Je lui dis alors en m'approchant un peu et en parlant bas :

- C'est l'âge.

- Oui, il y a des passages dans la vie. On s'habitue.

Et ensuite :

- Mais vous avez quel âge ?

- 52 ans.

Je ne me souviens plus de ses mots exacts mais elle me dit que je ne fais pas mon âge.

Je lui fais un sourire mais je n'ai même pas le réflexe de lui dire merci. Je suis un peu gênée par le compliment, mais en même temps cela me fait vraiment plaisir. Je ne pense pas être particulièrement narcissique, mais j'aime bien que l'on me dise des choses gentilles.

 

Posté par Dalva123 à 18:05 - Commentaires [12] - Permalien [#]