Premier jour de l'année. Je suis avec un copine qui vient de Lyon. On décide d'aller à Orsay. Mais, c'est en chemin que l'on se rend compte nous sommes lundi et non mardi. Le musée est fermé. On pense alors à l'exposition Gauguin au grand Palais.

- Si la queue est trop longue, on abandonne. Avec la pluie...

- D'accord.

 

*******

 

Sortie au métro Champs Elysées Clémenceau. La pluie est devenue violente, agressive, terrible. Heureusement, il n'y a qu'une petite queue. Le gardien fait avancer quelques personnes et arrête le passage deux personnes avant nous. Il nous prévient qu'il y aura 20 à 30 minutes d'attende car nous n'avons pas de réservation. Nous sommes juste en bas des marches de l'escalier, à essayer de protéger nos affaires et nous même de la pluie. Ma copine a peur pour son appareil photo. Je lui demande.

- On attend quand même ?

- Oui, maintenant qu'on est là.

 

*******

 

Exposition Gauguin au grand Palais. L'oeuvre devant laquelle je suis restée le plus longtemps s'appelle TE RERIO (le rêve). Je décide finalement de la prendre en photo, juste pour avoir un petit souvenir. Je sais bien qu'elle ne donnera pas grand chose derrière mon écran de téléphone. Et puis je me recule. J'ai alors envie de prendre les gens devant le tableau. Je le fais trois fois. Plus tard, je regarde et sélectionne mes photos. Sur les trois, j'enlève celle avec la silhouette d'un homme, seul devant TE RERIO. Je le regrette tout de suite après. C'était celle-là la plus intéressante au niveau du sens. 

 

 

 

 

 

IMG_0213

 

 

IMG_0228

 

IMG_0229

 

IMG_0231