DSC06080

 

 

Les textes que j'ai postés et que je posterai sur mon autre blog sont des textes de fiction (qu'ils soient écrits à la première ou troisième personne). Au début, je me sentais obligée de préciser que ce n'était pas de moi qu'il s'agissait, mais de ma narratrice.

Quand j'ai posté mon texte sur la décision, difficile, d'une séparation, certains d'entre vous m'ont soutenue comme s'il s'agissait de moi. Mais là, je n'ai rien ajouté. Je me suis dit, qu'après tout, cela voulait dire que mon histoire paraissait vraie. Et puis elle aurait pu l'être. La maison que je décris, j'y suis vraiment allée. C'était la maison d'une collègue qui m'avait invitée à une époque où je projetais de me séparer du père de mes enfants. Je me suis servie de ces deux éléments pour écrire mon histoire.

Quand j'ai posté mon texte sur une femme qui gagne au loto, je savais que personne n'allait croire que c'était vrai. 

Et là, j'ai posté un  texte sur une mariée. Je précise : cette femme ne me ressemble pas... Je n'ai pas très envie que l'on me confonde avec elle. En plus, je ne me suis jamais mariée. Mais je vous raconterai dans mon prochain billet comment m'est venu ce texte. J'aime bien l'histoire derrière cette histoire.