DSC06387

I

l y a des choses beaucoup plus importantes que la bloggosphère, c'est certain. Mais c'est en cela que les blogs me plaisent. Par leur côté accessoire, petit plus. C'est comme dessiner ou écrire.

Un temps pour soi.

Depuis un mois, je voudrais l'élargir ce temps. J 'ai trop de choses à gérer en même temps. Et je sais que ça ne va pas s'arrêter, au moins jusqu'aux vacances de Noël.

Ce soir, cette nuit, j'ai une insomnie. J'ai fini par me décider à me lever. Je me suis fait un chocolat chaud, j'ai mangé des tartines et je me suis dit : « et si j'en profitais pour écrire quelque chose sur mon blog... » J'ai installé mon ordinateur et, dans le silence de la nuit, j'ai retouvé le plaisir de taper des mots sans importances, des petits rien, une légèreté. Mais mon fils est venu me dire que la lumière dans le salon le gênait. Alors j'ai essayé de taper dans le noir. Impossible. J'ai allumé une petite veilleuse, dans un petit coin, et j'ai continué à écrire.

 

(Promis, une prochaine fois, je vous parlerai de mon emménagement).